menu
  • Nous contacter
  • Se connecter à PartnerView
  • Se connecter à BlueSky
  • France

En tant que directrice de la transformation des partenaires, Laura gère les outils et systèmes que nos partenaires mondiaux utilisent pour interagir avec Westcon-Comstor. Basée dans les bureaux de Tarrytown (États-Unis), Laura est amenée à parcourir le monde pour son travail.

Création de solutions

J’ai pour mission de concevoir et de créer des solutions d'intégration entre les systèmes des clients, des fournisseurs et de Westcon-Comstor afin de simplifier la collaboration pour chacun d’entre nous. J’étudie comment simplifier et automatiser nos systèmes et processus (par exemple, le traitement des commandes et les demandes de commande et de devis), et comment améliorer les processus du service client (par exemple, les retours). Je dois également déterminer comment nous pouvons automatiser des processus répétitifs et manuels pour que nos collaborateurs consacrent leur temps à des activités ajoutant de la valeur à ce que nous proposons.

Exigeant mais stimulant

L’environnement de travail est exigeant. Même si je suis dans l’entreprise depuis quatre ans, j’en apprends tous les jours. Notre activité est très complexe, et chaque règle comprend son lot d’exceptions. Il faut donc toujours faire preuve de vigilance. Lorsqu'on travaille dans l’informatique, on doit gérer les délais, les contretemps ou encore les exigences de dernière minute qui peuvent entraver un projet. Il faut être flexible et prêt à revoir ses priorités. On ne s'ennuie jamais.

Une famille internationale

Quand je ne travaille pas, j’aime sortir et me dépenser. Le running et le fitness en général sont mes plus grandes passions. J’adore aussi voyager, et j’ai récemment pris des cours de plongée. Mon travail me permet également de voyager. Notre entreprise est très présente dans le monde, nous avons donc plein de petits bureaux. Quel que soit le site sur lequel je me rends, j’ai l’impression que les personnes qui y travaillent sont mes collègues. Avec certaines personnes, on ne communique que par téléphone on ne se rencontre qu'une ou deux fois par an. Mais dès qu'on se voit, c’est comme si on travaillait ensemble au quotidien.